Les années Big Data à Télécom ParisTech

Le Big Data a révolutionné l’informatique d’entreprise en quelques d’années, au point de devenir incontournable, comme le souligne le dernier numéro spécial du MagIT. L’occasion pour nous de revenir sur le Big Data à Télécom ParisTech et sur ce qui suit : l’Intelligence Artificielle.

2013, année charnière pour le Big Data

« Créer la filière Big Data française, c’est maintenant ou jamais », affirmait en 2013 Bertrand Diard, chargé par le gouvernement de réfléchir à la création d’une filière Big Data en France dans le cadre de l’Afdel (Association française des éditeurs de logiciels). Cette année-là, la maîtrise du big data devenait l’une des sept ambitions stratégiques de la France. Et en 2013, Télécom ParisTech créait le Mastère Spécialisé® Big Data, dont le succès jamais démenti a conduit rapidement à en doubler les effectifs.

La recherche comme socle de la formation

L’axe Sciences des données et Intelligence artificielle de Télécom ParisTech repose sur l’expertise de ses équipes de recherche en statistiques, mathématiques et informatique et sciences économiques et sociales. Ce sont plus de 40 enseignants-chercheurs et 80 doctorants qui alimentent la connaissance au sein de l’Ecole, directement proposée aux étudiants. 227 articles scientifiques ont ainsi été publiés en 2017 par les chercheurs de l’Ecole, et 24 thèses ont été soutenues la même année.

Du Big Data à l’Intelligence Artificielle

Une fois les données multipliées, voire entassées, il était désormais temps pour les entreprises d’en tirer le maximum en les valorisant dans leurs processus métiers. C’est le rôle de l’intelligence artificielle. « Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir », commentait Cyrille Chausson, Rédacteur en chef de MagIT, « Verrons-nous bientôt émerger une filière Intelligence Artificielle en France ? ».

C’est désormais chose faite à Télécom ParisTech, qui propose à partir de septembre 2019 un Mastère Spécialisé® Intelligence Artificielle, sur une période de 9 mois à temps plein, suivi d’un stage de thèse professionnelle de 4 à 6 mois.

Pour en savoir plus sur ce nouveau M.S. d’IA, contactez-nous.