FranceLeaks : quelles technologies pour la NSA ?

De nouveaux documents publiés par Wikileaks lundi 29 juin 2015 montrent que la National Security Agency (NSA), l’agence de renseignement américaine, se serait également livrée à des activités d’espionnage économique avec « la mise sur écoute de l’ensemble des négociations et contrats porte sur des valeurs supérieures à 200 millions d’euros ».

Les informations obtenues auraient été partagées avec les autres membres du groupe des « Five Eyes », les plus proches partenaires des Etats-Unis : le Canada, la Nouvelle Zélande, l’Australie, le Royaume Uni.

Les téléphones mobiles sont au cœur de la problématique de protection des conversations des dirigeants politiques et économiques français, avec des téléphones réputés inviolables développés par Thales et Bull. Mais les cartes SIM et les réseaux peuvent également être en cause et la protection est difficile car la NSA a participé ou a eu accès à la plupart des technologies américaines.

> Plus de détails sur FRAndroid et sur L’usine Digitale