IoT et Cloud cibles prioritaires de la cybercriminalité

La cybersécurité doit s’adapter en permanence à l’évolution d’attaques de plus en plus sophistiquées – motivées le plus souvent par l’appât du gain mais aussi parfois par des enjeux politiques.

Le 22ème rapport annuel de Symantec, entreprise de sécurité informatique, sur les cyber menaces insiste sur les éléments à surveiller : en tête, les objets connectés, le cloud… et les mails. Les mails avec des pièces jointes malveillantes sont encore malheureusement très efficaces.

La prévention est toujours capitale, mais la détection doit encore s’améliorer. Il faut en effet environ 200 jours avant de détecter que le réseau a été piraté et que des infos ont été dérobées dans le cas de l’espionnage industriel.

Les smartphones sont également devenues des cibles de choix – et ils sont encore trop mal protégés. La technique la plus usitée par les cybercriminels est d’installer via une application malveillante une fonction qui agit de sorte que votre mobile envoie un SMS surtaxé une fois par mois de quelques euros.

-> Télécharger le 22ème rapport annuel de Symantec

-> S’informer sur le Mastère Spécialisé Cybersécurité et Cyberdéfense de Télécom ParisTech

-> S’informer sur le Mastère Spécialisé Architecte Réseaux et Cybersécurité de Télécom ParisTech