Le M.S. Cybersécurité et Cyberdéfense, au coeur d’enjeux stratégiques majeurs

Dans un monde « en état de cyberguerre froide permanente », selon les termes de l’ambassadeur de France en charge du digital David Martinon dans un entretien au Point, les techniques de cybersécurité et de cyberdéfense doivent évoluer constamment, afin de permettre aux entreprises et aux institutions de se prémunir contre les attaques numériques.

5 offres de poste par personne en cybersécurité

Face à cette explosion du besoin en protection digitale, le secteur de la cybersécurité est sous forte tension et seulement 1 200 des 6 000 postes d’expert en cybersécurité ouverts en France en 2016 auraient été pourvus, selon l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information), citée par Les Echos.

Et si les diplômés du Mastère Spécialisé® Cybersécurité et Cyberdéfense de Télécom ParisTech trouvent immédiatement un poste intéressant à la sortie de leur formation, c’est non seulement parce que la demande est forte, mais également parce qu’ils ont bénéficié d’une formation extrêmement pointue. En effet, ce programme s’appuie sur l’équipe de chercheurs dédiés en cyberdéfense de l’école Télécom ParisTech pour faire évoluer régulièrement son cursus et l’adapter aux menaces et aux évolutions technologiques. Les thèmes renforcés cette année concernent notamment la cryptographie, l’infrastructure des réseaux, la blockchain et la sécurité des systèmes embarqués. Zoom sur les nouveautés :

Protéger les données avec la cryptographie

La protection des systèmes ne suffit plus à sécuriser les données qu’ils contiennent et une approche data-centric de cryptographie à grande échelle s’avère désormais nécessaire. Le Mastère Spécialisé® Cybersécurité et Cyberdéfense propose ainsi des cours supplémentaires sur la cryptographie, les méthodes et pratiques de hacking avancé ainsi que les mathématiques et la programmation Java.

Maîtriser les infrastructures

Gérer les protocoles et les identités, mettre en place des infrastructures de confiance, sécuriser le transport des données – notamment pour les communications sans-fil, déployer des analyses de type « Forensic » des systèmes et des réseaux, sécuriser les systèmes embarqués : autant de thèmes renforcés dans le M.S. piloté par Ahmed Serhrouchni, dont les recherches et publications portent notamment sur la sécurisation de l’internet des objets, la sécurité des véhicules autonomes, l’innovation dans les protocoles de sécurité ou l’utilisation de la cryptographie pour la sécurité des systèmes industriels.

Blockchain et résilience des réseaux

Le troisième volet renforcé concerne la sûreté de fonctionnement, la résilience des réseaux et des systèmes informatiques, les audits de sécurité et de vulnérabilité, ainsi que l’analyse et la mise en oeuvre de blockchain et crypto-monnaie.

Au-delà de ce programme technique très poussé, le Mastère Spécialisé® Cybersécurité et Cyberdéfense permet également de découvrir un secteur et de se former au management : « La cybersécurité, c’est un domaine d’avenir. Grâce à cette formation, j’ai pu acquérir les compétences techniques et humaines, mais aussi la connaissance des acteurs de cette spécialité pour pouvoir occuper des fonctions à responsabilités dans ce domaine », explique Nicolas, diplômé en 2017.