Smart Mobility : la France n°1 des métros automatiques

Les villes occupent 2% de la surface du globe et accueillent pourtant 50% de la population mondiale. En 2030, 2/3 des terriens vivront en ville. Face à ces enjeux, les métropoles mondiales mettent en marche de grands projets  Smart Cities et Smart Mobility, afin de repenser la mobilité et lui permettre d’être plus fluide et écologique.

Les métros automatiques constituent l’un des volets de ces gigantesques bouleversements. Le cabinet Wavestone a analysé 25 lignes sur les 40 qui existent actuellement dans le monde. Les métros sans conducteur sont beaucoup plus rentables en coût par km que les métros traditionnels et le nombre de kilomètres installés va tripler entre 2010 et 2020ed lines will triple between 2010 and 2020.

La France est le premier pays dans ce secteur  : en 4ème place en nombre de kilomètres (et de stations) installés sur son territoire (après le Canada Singapour et les Emirats Arabes Unis), la France opère le plus grand nombre de réseaux dans le monde (23,1%), devant l’Italie (19,2%).

En terme de performance au quotidien, les métros de Lille, Londres (DLR), Toulouse (Line A), et Taipei sont parmi les meilleurs du monde. Vancouver (Expo Line) et Paris (Line 14) ont les meilleures infrastructures. En terme d’innovation, Paris et Barcelone sont à la pointe, avec la RATP et TBM agissant comme catalyseurs pour des informations passagers contextualisées, des services mobiles avancés et une gestion innovante des données.

Selon l’Association Internationale des Transports Publics, il y a aura 2 300km de lignes de métro automatisées en 2025, contre 800 km aujourd’hui, dont 33% en Asie, 30% en Europe et 25% au Moyen-Orient.

-> En savoir plus sur l’étude de Wavestone sur le métro automatique

-> Découvrir le MS Smart Mobility de Télécom ParisTech + Ponts ParisTech