Transformation digitale : dirigeants et collaborateurs en décalage

Alors que 40% des cadres dirigeants estiment que leur société possède une culture digitale, seuls 27% des employés interrogés sont du même avis ! Le décalage est encore plus grand lorsqu’il s’agit de la collaboration, puisque 85% des cadres dirigeants considèrent que leur entreprise favorise la collaboration en interne, contre seulement 41% des employés.

Ces chiffres sont issus de la grande étude réalisée auprès de 1 700 personnes dans 340 organisations réparties dans huit pays par Capgemini et l’analyste Brian Solis, « The Digital Culture Challenge: Closing the Employee-Leadership Gap ».

« Notre étude montre que la culture est soit le principal inhibiteur, soit le principal catalyseur de la transformation digitale et de l’innovation », explique Brian Solis, « cultiver une culture digitale est le propre des sociétés qui comprennent que les technologies font évoluer les comportements, le travail et la dynamique du marché. »

Ian Rogers, directeur digital du groupe LVMH et présent lors de la dernière Journée de l’innovation Télécom ParisTech, enfonce le clou : « Les entreprises passent un cap lorsqu’elles prennent conscience que la transformation digitale n’est pas un problème technique, mais un changement culturel. »

Du pain sur la planche pour les étudiants des Mastères Spécialisés Management des Systèmes d’Information à l’ère numérique (en partenariat avec l’ESSEC) qui va participer à cette nouvelle culture à mettre en oeuvre pour transformer les organisations !

 

-> Découvrir le MS Management des Systèmes d’Information de Télécom ParisTech

-> Télécharger le rapport « The Digital Culture Challenge: Closing the Employee-Leadership Gap »