source : Fairwaves

La 4G accessible à tous en Open Source

Les villages mexicains montagneux de la Sierra Juárez, dans la région de Oaxaca, ont désormais leurs propres réseaux télécom 2G, à partir principalement de briques open source. Ils se sont ainsi libérés de la dépendance des grands opérateurs commerciaux, qui négligeaient ces zones peu densément peuplées. Et les populations réclament désormais la 3G, voire la 4G.

Ce nouveau modèle a été rendu possible en partie grâce à des recherches menées depuis 1997 par le Français Raymond Knopp d’Eurecom (dont l’Institut Mines-Télécom est membre fondateur). Pendant près de 20 années de recherches et de partenariats, Raymon Knopp et son équipe ont développé de nombreux composants open source pour les réseaux LTE et WiMax afin de desservir les zones rurales ou de faciliter un déploiement rapide en cas d’urgence.

“L’Open source facilite les coopérations : nous n’avons rien à cacher, et pas de temps perdu à faire signer des clauses de confidentialité. », dit-il. En 2010, ils réalisèrent que la plupart des éléments nécessaires pour un réseau 4G LTE étaient disponibles. Ils l’appelèrent OpenAirInterface. Des discussions sont en cours afin que les futurs standards (5G y compris), demeurent compatibles avec les logiciels open source. « Le principal enjeu désormais est de construire la plus grande communauté possible de développeurs autour de ce standard ».

-> Découvrir l’OpenAir 5G Lab d’Eurecom

-> Découvrir le Mastère Spécialisé Radio-Mobiles de Télécom ParisTech

-> Découvrir le Mastère Spécialisé Architecte Télécom Orienté Multi-Services de Télécom ParisTech