Séminaire Big Data : le point de vue du DSI

seminaire-pierre-delort-800px

Retour sur le « Séminaire du Jeudi » du Mastère Spécialisé Big Data du 16 octobre, avec Pierre Delort, président de l’Association Nationale des DSI.

Pierre Delort est président de l’Association Nationale des DSI. Il a découvert le Big Data en 2010, et en  a depuis fait un cours à l’Ecole des Mines. Les PUF l’ont également sollicité pour écrire un ouvrage sur le sujet, à paraître prochainement. Aujourd’hui, les trente étudiants de la seconde promotion du Mastère Spécialisé Big Data ont assisté à une version condensée (3 heures tout de même !) de son cours.

En préambule, Pierre Delort a rappelé quelques notions sur les ordres de grandeurs utilisés dès que l’on parle des méga données : tera, peta, zetta et yotta octet (10 puissance 24). Ainsi une yotta seconde, c’est plusieurs fois l’âge de l’univers… l’origine du terme Big Data vient lui d’un article de Science paru en 2000. Depuis de nombreux acteurs s’en sont emparés, popularisant dans le même temps les 3V, lancés par Gartner en 2001.

Mais quelle que soit la forme marketing qu’on lui donne, l’objectif du Big Data est avant tout de faire émerger des modèles d’un amas de données brutes, souvent à faible densité d’information mais sur de très gros volumes. Ces modèles peuvent être prédictifs mais aussi servir à des fins de visualisation ou d’extrapolation : épidémies de grippe, optimisation des plantations agricoles…

Parmi les grands pourvoyeurs de données, les objets connectés vont avoir une place grandissante, avec des applications aussi insolites que des caméras de surveillance, des mécanismes de roulement ou encore…  des ponts ! Avec autant d’applications à inventer…

> Les Séminaires du Jeudi donnent la parole à des intervenants très variés du monde du Big Data et font partie intégrante du cursus du Mastère Spécialisé « Big Data : gestion et analyse des données massives » de Télécom ParisTech, formation post-master ou post diplôme d’ingénieur en un an à temps plein.