source : elbpresse.de - Wikimedia

Cyberpirate, un métier de moins en moins rentable ?

Avec la baisse des coûts informatiques, il est de moins en moins coûteux de préparer une cyberattaque, mais ce n’est pas forcément rentable. Ainsi, un pirate expérimenté « à plein temps » gagne en moyenne moins de 30 000 $ par an – soit beaucoup moins qu’un expert en cybersécurité, selon une étude du Ponemon Institute financée par Palo Alto Networks.

Le temps nécessaire pour mener l’attaque est un critère déterminant à la réussite de celle-ci : une entreprise bien protégée demandera deux fois plus de temps à un pirate pour y pénétrer. Cela réduit  de près de 70% les risques pour cette entreprise, car un pirate a environ 7 chances sur 10 d’abandonner sa tentative d’intrusion si le temps nécessaire est deux fois plus long que prévu.

 

-> télécharger le rapport du Ponemon Institute sur le site de Palo Alto Networks

-> Découvrir le MS Cybersécurité et Cyberdéfense de Télécom ParisTech