Michael Rodgers, patron de la National Security Agency (NSA) américaine, lors d'une interview accordée à Yahoo! News (source : Le Monde)

Le cryptage au coeur de la cybersécurité

Selon le patron de la National Security Agency (NSA), certaines communications des terroristes du 13 novembre 2015 étaient chiffrées, ce qui aurait empêché les agences de sécurité occidentales de prévoir et d’empêcher les attaques qui ont fait 130 morts à Paris.

Cette déclaration participe au débat sur le chiffrement des données, qui protège également la vie privée des honnêtes gens.  Un tribunal californien a ainsi récemment exigé d’Apple qu’il développe un logiciel pour pirater l’iPhone des deux terroristes de San Bernardino : la firme à la pomme a émis un recours, estimant que cette demande était contraire à la Constitution. A suivre …

-> Lire l’article du Monde « Le chiffrement a empêché la détection des attentats de Paris »

-> Découvrir le Mastère Spécialisé Cybersécurité et Cyberdéfense de Télécom ParisTech