Air Liquide
Les étudiants au sein des locaux de Air Liquide - Tokyo - Japon

Air Liquide : un industriel français implanté au Japon

Air Liquide Laboratories (ALL) assiste et soutient le développement de solution Air Liquide au Japon et en Asie. La recherche de cette entité porte aussi bien sur l’industrie des semi-conducteurs que le photovoltaïque ou encore la purification et l’analyse de composés chimiques. L’activité est répartie en trois grands pôles : Synthèse en chimie fine et science des surfaces, Sciences analytiques, Sciences des matériaux.

Air Liquide et le Japon : une longue histoire

Air LiquideALL est présent au Japon depuis 1907 et a donc pu bâtir un réseau de partenaires et de clients grâce à un principe essentiel au Japon pour les relations professionnelles : la confiance. ALL a tissé au fil des années de solides partenariats technologiques avec des universités et d’autres entreprises leaders telles que Toyota. Avec 50% des employés ayant réalisé une thèse de doctorat, la recherche est une véritable priorité pour ALL. L’activité principale d’ALL consiste donc à développer des matériaux ou des processus de fabrication en réponse à des appels d’offres. Une part importante du travail des chercheurs porte également sur des projets “exploratoires” visant à développer de nouveaux processus ou de nouveaux matériaux.

Le métier de chercheur : France VS Japon

Les interactions que nous avons pu avoir avec des ingénieurs et chercheurs français et japonais nous ont permis de découvrir deux points de vue, et d’apercevoir quelles étaient les particularités de travailler dans une entreprise française au Japon. Les différences entre ces deux cultures entraînent une adaptation professionnelle de part et d’autre. Les décisions prises au siège doivent être comprises et implémentées dans les divisions internationales, mais doivent également être adaptées à ce qui se fait dans le pays. Les prises de décision au Japon peuvent être lentes, à trvesr un processus hiérarchisé, mais elles permettent aussi d’avoir une vision globale et non individualiste. Cependant la proportion importante (50%) d’employés internationaux à Air Liquide Laboratories permet d’avoir un équilibre entre les différentes cultures. Bien qu’Air Liquide soit présent depuis si longtemps au Japon, cette entreprise est peu connue par les Japonais qui se tournent plus volontiers vers les grandes entreprises japonaises pour y faire leur carrière. Ceux qui rejoignent Air Liquide le font pour le management qui est beaucoup plus occidental que dans une entreprise purement japonaise comme Mitsubishi ou Toyota.

Rédacteurs : Adeline JAMBOU et Lucas GUETAT, étudiants du Mastère Spécialisé® Management de Projets Technologiques, promo 2017