IHI

IHI et l’innovation japonaise dans l’industrie lourde

IHI Corporation, Ishikawajima-Harima Heavy Industries Co. est une entreprise japonaise qui a débuté son activité avec la fabrication d’un des premiers navires modernes de guerre du Japon. Les ventes s’élèvent à plus de 11, 5 Mds €.

De la fabrication des premiers navires japonais à l’un des leaders mondiaux de l’industrie lourde

Après 163 ans d’histoire, l’entreprise est aujourd’hui un acteur international de l’industrie lourde même si  50% de ses ventes sont réalisées au Japon. Les ventes du groupe s’élèvent à plus de 11, 5 Mds € et décomposent en quatre principaux domaines : Énergie, Aéronautique, Installations offshores et Industrie générale.

Le challenge de promouvoir l’open innovation dans une culture japonaise peu favorable à la prise de risques et au changement

logo IHIDans son IHI Tsunagu Lab situé à Yokohama (2e plus grande ville du Japon et à 40 km de Tokyo) IHI tente de promouvoir les initiatives d’innovation en collaborant avec ses clients (entreprises, gouvernements et universités).

Cet espace créé en 2014 et situé à proximité des sites de productions a pour objectif de faciliter l’open innovation entre le groupe IHI et ses clients. Il a accueilli depuis sa création plus de 6 000 visiteurs. Dans ce « Lab », les clients et IHI échangent de nouvelles idées, des technologies et des informations. Ces échanges peuvent par la suite déboucher sur des projets et collaborations plus spécifiques et concrètes.

Une évolution du business model vers l’offre de services et la gestion des datas
IHI

Comment le Edge Computing crée de la valeur via le big data et les IoT

L’innovation n’a pas lieu uniquement pour les produits chez IHI mais également dans les services. En effet IHI n’est plus uniquement un constructeur industriel classique mais il propose en outre à ses clients des services plus adaptés à leurs besoins. Ceux-ci viennent accompagner l’utilisation des produits et des technologies IHI.

Par exemple, à travers le « edge computing » (traitement des données à la périphérie) l’entreprise offre à ses clients la possibilité de collecter des données depuis leurs machines afin d’optimiser la production, prévenir les incidents et réduire les coûts d’opérations.

Dans le futur, IHI s’orientera davantage vers une entreprise de services capable de collecter et gérer des données pour ses clients.  Un changement de cap qui semble pertinent à l’ère d’IoT et des smart city.

Rédacteurs : Didier WU, Robin MESSIAEN et Paul CRITON, étudiants du Mastère Spécialisé® Management de Projets Technologiques, promo 2017.