TN24P
TN24P Dual purpose Cask, source Transnuclear, Ltd.

Transnuclear : un exemple de partenariat réussi entre la France et le Japon dans l’industrie nucléaire

TN12

TN12 Transport Cask, source Transnuclear, Ltd

Transnuclear (ou TN Tokyo) est une entreprise japonaise de 40 salariés fondée en 1984 qui joue un rôle majeur dans l’industrie nucléaire en proposant des solutions de transport et de stockage de combustibles radioactifs. Cette entreprise est la résultante d’un partenariat entre la France et le Japon puisqu’elle est issue d’une venture entre TN Paris (ex TN International) et Kobelco une entreprise japonaise à la suite d’environ 10 ans de partenariat entre les deux entités pour le design et la fabrication de containers de transport de déchets radioactifs. Le marché de TN Tokyo est actuellement en pleine extension notamment grâce à des politiques nucléaires, comme en France ou au Japon, qui investissent dans des centrales permettant de recycler et réutiliser les combustibles radioactifs usés pendant plusieurs cycles ce qui nécessite le développement et la mise en place de solutions logistiques de transport de ces déchets entre les sites.

Un partenariat franco-japonais historique
TN24P

TN24P Dual purpose Cask, source Transnuclear, Ltd.

L’entreprise TN Tokyo a été formée à la suite d’un partenariat entre TN International, une entreprise française, et Kobelco, une entreprise japonaise. Ce partenariat a débuté en 1973 avec pour objectif d’allier les connaissances techniques françaises pour le design des containers avec les compétences industrielles japonaises pour leur fabrication. Ce partenariat a été à l’origine de la fabrication des premiers TN12 en 1976, des containers qui ont permis le transport de combustibles radioactifs depuis le Japon jusqu’à la centrale de retraitement française de La Hague.

La réussite de ce premier partenariat a initié le développement du modèle TN24P au début des années 80 permettant à la fois le transport et le stockage des déchets radioactifs. Ce modèle révolutionnaire a été entièrement désigné par l’entité française TN International et fabriqué par l’entité japonaise Kobelco et il est toujours utilisé de nos jours.

Après plus de 10 années de collaboration, en 1984, TN International et Kobelco ont décidé, afin de répondre à la demande croissante de containers de stockage et de transport, de créer une joint-venture au Japon : Transnuclear, Ltd. (TN Tokyo). Cette nouvelle entité est possédée à parts égales par chacun des deux acteurs et permet d’intégrer les forces de chacune d’elles : les compétences de design et d’engineering de TN International et les compétences industrielles de Kobelco. Elle profite également des licences et des marchés de chacune des deux entreprises.

 

Une activité en pleine expansion

TN Tokyo est le pionnier du stockage nucléaire au Japon grâce à l’obtention d’une première licence en 1993 pour le modèle TN24 et grâce à la livraison de plus de 20 unités toujours en service actuellement dans les centrales japonaises et notamment sur la centrale de Fukushima Daiichi depuis 1995.

TN24P

Design of TN24P, source Transnuclear Ltd.

Le tremblement de terre puis la catastrophe de Fukushima de mars 2011 ont d’ailleurs démontré le niveau de résistance des containers qui n’ont pas subis de dommages fonctionnels malgré la force du tremblement de terre, du Tsunami et des dégâts causés sur les bâtiments.

Depuis le début des années 2000, TN Tokyo développe de nouveaux modèles de containers qui sont actuellement en phase de terminer les validations de sécurité pour leur mise sur le marché. Malgré un marché du nucléaire fortement ralentit au Japon à la suite du tremblement de terre de Mars 2011, les prévisions pour le futur sont très prometteuses pour l’entreprise avec une demande de containers par an qui devrait passer de 5 en 2019 à plus de 60 en 2025 pour le Japon et pour la Corée du Sud (source : présentation de Yasuo Yamada, Senior Vice président TNT, 11/04/2018). Ces prévisions d’augmentation de la demande s’expliquent par le développement par les gouvernements japonais et sud-coréen, comme en France, de centrales de retraitement des combustibles radioactifs nécessitant des solutions logistiques de transport et de stockage sûres et efficaces telles que celles proposées par Transnuclear.

Un modèle de réussite

Le succès de ce partenariat de 34 ans s’explique par l’application de principes clés :

  • Création de la venture à la suite d’un partenariat entre les deux entités mères de plus de 10 ans permettant de construire une confiance et une perspective de business commune
  • Maintien des objectifs initiaux de la venture sur le long terme (allier les compétences techniques et industrielles des deux entités pour le développement de solutions pour le retraitement des combustibles nucléaires)
  • Maintien des efforts pour construire un consensus entre les deux entités et entre les intérêts des deux parties prenantes tout au long du partenariat
  • Respect des différences culturelles professionnelles fortes entre le Japon et la France

Ces principes qui peuvent s’appliquer à d’autres situations et à d’autres industries ont fait le succès de cette venture et permettent à Transnuclear d’aborder le futur sereinement malgré un contexte nucléaire compliqué au Japon.

Rédacteurs : Antoine ALLEGRET, Jefferson MEYRAND et Marin TRIHAN, étudiants du Mastère Spécialisé® Management de Projets Technologiques, promo 2017